INTERMEDIATION D’ACTEURS : LA VEINE DES PROJETS RESPONSABLES

acteurs projet intermédiation

L’intermédiation d’acteurs est une approche de bon sens sociétal en pilotage de projet. Appliquer la méthodologie d’intermédiation sociale en management de projet, c’est savoir conjuguer des divergences de vue et associer des compétences transverses afin de favoriser l’élaboration d’un projet responsable : sans impact néfaste pour la population (salariés, habitants, …), pour l’environnement (protection de la faune et de la flore,…), pour l’économie (préservation de la dynamique économique, pérennisation des emplois,…).

Dotée d’un diplôme en sciences économiques et sociales avec le DESS Conception Conduite de Projet en Intermédiation Sociale, Fanny Ligneres pratique depuis 20 ans la méthodologie d’intermédiation sociale dans l’accompagnement de projets de développement. Formée durant 3 ans par l’équipe pédagogique de feu Alain Marchand, ès Professeur en sciences économiques. Cette expertise s’inscrit comme une véritable éthique professionnelle sur laquelle ACCAPDIS fonde ses interventions.

  • Appliquée en entreprise, la méthodologie d’intermédiation sociale permet d’atteindre un point d’équilibre, un point de consensus à partir de la diversité de connaissances, de compétences associées pour l’occasion au projet. C’est par exemple par cette méthode d’intermédiation, que appliquée à 7 PME dans leur volonté de définir une stratégie de politique de communication commune au groupement ACCAPDIS a pu accompagner les 7 entités à élaborer le cahier des charges de communication consensuel au groupe.
  • Appliquée en management commercial en entreprise, la méthode d’intermédiation sociale permet d’associer l’ensemble des points de vue des salariés afin d’enrichir l’analyse de la situation commerciale de l’entreprise. La stratégie est performante car elle est le fruit des différents prismes de vue au sein de l’entreprise. Ainsi, ACCAPDIS permet aux associés et aux salariés d’une société de formaliser une stratégie commerciale.
  • Appliquée en formation, l’animation pédagogique dans une démarche d’intermédiation favorise une participation active et contribue à l’enrichissement collectif du contenu pédagogique par la mise en commun des différents points de vue, de la diversité d’expériences professionnelles. L’appropriation des notions à transmettre est particulièrement optimale. L’ambiance studieuse, motivée, dynamique et impliquée : un plaisir partagé autant pour la formatrice avec un auditoire vif et demandeur, et pour les apprenants engagés dans une démarche participative motivante.
  • Appliquée au territoire, l’intermédiation sociale favorise les projets de développement responsables car il permet de tenir compte des atouts d’un territoire et de ses fragilités (sociales, économiques, environnementales, culturelles, d’infrastructures, démographiques,…) pour favoriser un projet de développement local cohérent, soutenu par ses habitants, profitable pour le plus grand nombre et pérenne. Cette méthode a permis à ACCAPDIS de réaliser une étude de faisabilité économique et financière pour R.A.I.A. dans la conception de son projet alliant insertion professionnelle de jeunes de quartier et valorisation du patrimoine agricole du terroir alésien.

L’intermédiation sociale fait naturellement résonnance aux valeurs de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) puisqu’elle permet l’aboutissement de projets de développement partagés par les principaux protagonistes et acteurs concernés.

Ainsi, ACCAPDIS est référencée depuis 2012 dans le fichier national DLA des prestataires en faveur des structures de l’ESS.
Le Dispositif Local d’Accompagnement (DLA) maille le territoire national depuis 2005 pour préserver les emplois des structures de l’économie sociale et solidaire (ESS). Les chargés de mission DLA diagnostiquent les besoins des structures et sélectionnent l’expertise d’un prestataire référencé dans un fichier national. Ainsi, le prestataire sélectionné se charge de l’accompagnement des structures dans la résolution de la problématique fléchée par le DLA. Le prestataire missionné est rémunéré grâce au fond d’ingénierie du DLA.

Depuis 8 ans, ACCAPDIS met son expertise en stratégie économique et développement commercial au service des acteurs de l’économie sociale et solidaire (entreprises et ou chantier d’insertion, développement local, pôle d’économie sociale, associations sociales et culturelles,…). Elle les aide à consolider leurs activités économiques, pérenniser leurs actions sociales et préserver leurs emplois. Quelques références :

– Accompagner les antennes territoriales dans la définition du mode de gouvernance de la coordination régionale et la politique stratégique.
DLA34 . CULTURES DU CŒUR OCCITANIE . Association de médiation sociale et culturelle . Décembre 2018 : 5 jours

– Accompagner les agriculteurs et producteurs locaux dans la conception de l’offre de services communes d’appui au développement de leur activité professionnelle.
DLA 66 . MAISON DE LA VALLEE D’EYNE . Janv.-déc.2014 : 4 jours

– Appuyer les travaux collaboratifs des 5 structures -Directeurs, salariés, élus- pour la conception de la gouvernance du Pôle d’Economie Solidaire
DLA 91 . PÔLE D’ECONOMIE SOLIDAIRE d’Etampes . Groupement de 5 éts d’insertion : chantiers d’insertion, entreprises d’insertion, association intermédiaire . Avril-13 : 2 jours

– Accompagner l’équipe à la gouvernance, à l’organisation et à la mise en oeuvre des services au sein de la maison du vélo
DLA 14 . MAISON DU VELO de Caen . Promotion de l’éco-mobilité et facilitatrice de l’usage du vélo . Mai / Sept. -13 : 5 jours

– Accompagner les élus, producteurs, agriculteurs, associations dans la co-conception du projet d’EcoPôle en faveur du développement d’éco-tourisme du territoire
DLA 55 . CPIE Centre Permanent d’Education à l’Environnement . Association d’éducation à la protection de la nature sur son territoire . Fév. / Juin -13 : 10 jours

– Accompagner l’association dans la recherche de nouveaux marchés afin de développer l’activité économique et d’équilibrer le modèle économique
DLA 34 . ASSOCIATION LE VIEUX BICLOU . atelier vélo participatif  et solidaire . Oct.-19/Fév.-20 : 5 jours

– Accompagner l’optimisation économique des marchés et la consolidation des projets de développement
DLA 03 . JARDINS DU COEUR-RESTOS DU COEUR . Chantier d’insertion en maraîchage pour fournir les Restos du Cœur . Oct./Déc.-13 : 4 jours

– Appuyer l’étude d’opportunité d’actions locales et définition du plan de déploiement d’actions de développement rural.
DLA 39 . MRJC . Mouvement rural de la jeunesse chrétienne . Avril/Oct -12 : 4 jours

– Appuyer la Direction dans l’étude économique et financière de l’activité pour concevoir le projet de redressement économique.
DLA 91 . VAL’EMPLOI SCOP . Coopérative Entreprise d’insertion secteur bâtiment 2nd œuvre . Nov/Déc -12 : 4 jours

– Accompagnement à l’étude d’opportunité économique et la mise en œuvre du projet d’implantation commerciale.
DLA 25 . SINEO . Entreprise d’insertion de nettoyage bio de véhicules . Sept/Déc -12 : 3 jours

– Accompagner l’étude de faisabilité économique d’un nouveau projet d’insertion autour des métiers de la réparation de vélos.
DLA 25 . INTERMED . Association intermédiaire d’insertion par le travail . Nov/Déc -12 : 3 jours

– Accompagner le collectif d’associations dans l’étude de la stratégie de développement pour consolider leur modèle économique
DLA 90 . MIFE Maison de l’Emploi et de la Formation du Territoire de Belfort . Mars/Mai-13 : 3 jours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *